Le Burundi en Somalie

foto1

Le 22 avril 2014, à Mogadishu, le Président Pierre Nkurunziza (à droite) rencontre son homologue somalien, M. Hassan Sheik Mohamud (à gauche).

Le Burundi soutient toute démarche visant à renforcer la paix et la sécurité dans le monde et particulièrement en Afrique. Il est fortement engagé dans la lutte le terrorisme sous toutes ses formes.

C’est pourquoi, afin d’aider à soutenir les Institutions Fédérales Transitoires somaliennes dans leur lutte contre les Shebabs en vue de stabiliser le pays et dans la poursuite du dialogue politique et de la réconciliation, le Burundi est engagé dans ce pays depuis 2007 dans le cadre de l’AMISOM. (Mission de l’Union Africaine en Somalie). Avec plus de 5600 hommes sur terrain, le Burundi est le deuxième contributeur après l’Ouganda.

Le Burundi en Centrafrique

foto3

Visite du Président Pierre Nkurunziza à Bangui le 23 avril 2014

En décembre 2013, à l’appel de la communauté internationale pour venir en aide à la Centrafrique en proie à des massacres intercommunautaires, le Burundi a répondu en envoyant 850 soldats destinés à sécuriser Bangui, la capitale, dans le cadre la Mission Internationale de Soutien à la Centrafrique sous conduite de l’Union Africaine (MISCA).

A partir du 15 décembre 2014, les Nations Unies ont pris la relève de l’Union Africaine, transformant ainsi la MISCA en MINUSCA, Mission Intégrée Multidimensionnelle des Nations Unies en République Centrafricaine.

Côte d’Ivoire et Haïti

En Côte d’Ivoire, le Burundi appui l’ONUCI dans les missions de maintien de l’ordre avec un effectif d’une quarantaine d’officiers de police. Une équipe équivalente et pour le même travail stationne en Haïti depuis la catastrophe naturelle et humanitaire qui a frappé ce pays.