SE M. Laurent Kavakure (2)LAURENT KAVAKURE

Ministre des Relations extérieures et de La Coopération internationale de la République du Burundi

Né en 1959 (Burundi)

Marié à Adèle Minani

Père de 4 enfants (Jessé, Laurie, Marielle, Aurore)

 

CURRICULUM VITAE

 

  1. FORMATIONS ACADÉMIQUES
  • Master européen en médiation, Institut universitaire Kurt Bösch (IUKB), Sion (Suisse), 2002

 

Mémoire : «  La médiation et la résolution d’un conflit ethnique en Afrique. Cas du Burundi p Accord d’Arusha »

  • Licence en Histoire, Université du Burundi, 1982

Mémoire : ‘‘Famines et disettes au Burundi, env.1850-1950’’ 

  1. EXPÉRIENCES PROFESSIONNELLES
  2. 1 Postes successifs
  • Ministre des Relations extérieures et de la Coopération internationale, novembre 2011 
  • Conseiller Principal à la Présidence chargé des questions politiques, diplomatiques et de coopération, octobre 2010 
  • Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire prés le Royaume de Belgique, le Royaume des Pays-Bas, le Grand-Duché de Luxembourg, le Royaume-Uni de Grande Bretagne et de l’Irlande du Nord, et de l’Union Européenne, mars 2006 
  • Directeur de lycée depuis 1990 (Buye, Burengo, Musenyi) 
  • Inspecteur d’enseignement secondaire, depuis 1989 
  • Enseignant dans plusieurs séminaires et lycées depuis juin 1982 (Mureke, Burasira, Kiganda, Musenyi) 
  1. 2 Autres expériences

Exil en Suisse, 1998

  • Auxiliaire ecclésiastique à la Paroisse catholique du Grand-Saconnex (Genève), à partir de janvier 2000
  • Médiateur civil assermenté (Etat de Genève)
  • Animateur du Centre Ubuntu

Exil en Tanzanie, Camp des réfugiés de Mtabilla, 1995

  • Fondateur et coordinateur du Lycée de la solidarité
  • ENGAGEMENT POLITIQUE 
  • Cadre du CNDD – FDD, Conseil National pour la Défense de la Démocratie
  • Forces de Défense de la Démocratie, Ancien Représentant en Suisse
  • Ancien Membre du Comité Central de l’UPRONA, Union pour le Progrès National et Candidat parlementaire

 

  1. QUELQUES PUBLICATIONS 
  • Revu « Culture et Société » : ‘Monographie sur l’Inandabunga, femme-chef au Burundi colonial’, 1989.
  • Le conflit burundais I, Les coups de années 60. Les faits. Les acteurs. Les victimes. Ed. Centre Ubuntu,2002, Genève, 261 page
  • Le conflit burundais II, La tragédie de 1972. Ed. Centre Ubuntu, 2002, Genève, 380 pages
  • Plusieurs articles d’analyses socio-politiques sur le Burundi (Sites internet, Revue Tuj-i-buntu).
  • Ouvrage collectif (IUKB) : « Médiation en Europe : Echanges sur les Pratiques de Master Européen en Médiation ». 

Laurent Kavakure

Bujumbura, 21 novembre 2011